le 06/12/05
Edito number 21 :
Se désaimer ou Comment se faire du mal tout en se faisant du bien ?

C'est à s'arracher les cheveux, se brûler la peau, se ronger les ongles, se décrotter le nez (quoi qu'est-ce que j'ai dit ?) se filer des baffes, se taillader les veines…… Toute cette douleur !!!

Ca y est le mot est lâché. Pas de tremblement de terre ??? Zut euh.. quitte à vivre des trucs pareils on pourrait au moins nous refiler un décor dramatique digne de ce nom !! Quoi la vie c'est pas du cinéma ? Meuh si, ça en est !! (D'ailleurs qu'est ce que j'aimerais m'occuper du casting !!! :p)

Impression que tout autour tout n'est que souffrance, que tout le monde souffre. Le grand mot c'est solitude : pour Noël vous pouvez avoir quarante guts à table et vous sentir désespérément seule.. Nan, nan, c'est pas psychologique c'est la qualité des relations interhumaines qui a foutu le camp, bon sang où c'est qu'elle est passée ??

C'est vrai quoi, des moments intenses de partage et de compréhension réciproques on en a toutes connu, alors ? qu'est ce qui fait qu'aujourd'hui c'est le Manque ? le Vide, le Néant, le sentiment d'être soi même une merde impuissante dans un monde glacé, figé, les icebergs ont beau avoir fondu, les raz de marée tout dévaster, on se sent vachement à l'ère glaciaire des dinosaures ces derniers temps drummm .. sur un plan humain.

Bon il est temps peut être de regarder les choses sous un autre angle sinon on ne va pas s'en sortir. Et telles ces petites choses entre les jambes que parfois nous languissons de titiller ne serait-ce qu'un tout petit peu.. pourquoi ne pas rechercher et trouver autour de nous de toutes petites choses que nous-mêmes pourrions changer, ainsi que de toutes petites satisfactions à côté desquelles nous passons inexorablement par simple désarroi ? Qui sait si nous n'arriverions pas ainsi à l'orgasme ?

Inique de passer à côté des toutes petites choses.. lesquelles ne nous demandent qu'à nous faire du bien, à se sentir bien, nous respecter un petit peu plus nous-mêmes, nous faire prendre conscience de nos forces.

Nos forces nous ne réalisons jamais à quel point elles sont phénoménales que lorsqu'il s'agit de nous faire du mal à nous-mêmes.. Mais elles sont là !!! Mais elles n'ont pas cette vocation de nous assassiner vivantes, nous le savons non ??

Bon je sais c'est de la masturbation intellectuelle ce que je viens de dire là.. mais recette absolue je vous garantis que lorsqu'on prend le temps d'en sourire ça donne des idées..

Allez on ne va pas manquer d'imagination en plus que diable ! Au boulot les dykettes, cherchons obsessionnellement à nous faire du bien !!!! Pis au moins, ça nous occupera les idées !! :p

Daredevil !!!

Retour sommaire des éditos

Retour sommaire géné